Objectifs

Les buts poursuivis par l'association, tels qu'ils sont formulés dans ses statuts (article 2) :

« L'objet de l'association est de favoriser la prise en compte et le développement, à travers la diversité des initiatives, du champ des musiques actuelles / amplifiées en Seine et Marne.

Les finalités du réseau consistent à promouvoir et mettre en œuvre :

  • une vision solidaire du développement artistiques et culturel.

  • la recherche de la complémentarité et de la synergie des projets.

  • La structuration du secteur « musiques actuelles » dans un souci permanent de recherche de l'intérêt général et de la responsabilité sociétale.

Le Pince Oreilles veut ainsi être :

  • un outil de coopération entre adhérents et acteurs du champ des musiques actuelles sur le département via la création d'un réseau de compétences.

  • Un outil de représentation des adhérents (permettant la construction d'une parole collective) ».

LES VALEURS DE RÉFÉRENCES

Les adhérents du Pince Oreilles s’inscrivent dans une dynamique de développement culturel et d’intérêt général telle qu’elle a pu être définie notamment dans les deux documents de référence suivants :

Le manifeste de l’UFISC (dont le RIF est membre) : « pour une autre économie de l’art et de la culture ».

La convention de l’UNESCO1 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Ainsi, les membres du réseau se reconnaissent dans le socle commun des valeurs exposées dans ces deux textes fondamentaux et retranscrites ci-dessous. Ils revendiquent le fait de  :

  • Inscrire leurs activités dans une démarche de développement durable, tant du point de vue environnemental qu’économique, social et culturel.

  • Reconnaître que l'oeuvre d'art est destinée à la communauté et ne peut donc pas être envisagé comme une simple marchandise. De ce fait, l'art n'a pas pour objectif l'accroissement des biens et des richesses privés. Il relève d'abord de l'intérêt collectif pour l'enrichissement de chacun et de tous les citoyens.

  • Considérer que la diversité culturelle est « pour le genre humain, aussi nécessaire qu'est la biodiversité dans l'ordre du vivant ». Aussi défendre les droits culturels, c'est défendre la diversité culturelle dans la mesure où ces droits reconnaissent à chacun une créativité et une expression propres, des traditions et des pratiques spécifiques qui contribuent à « une existence intellectuelle, affective, morale et spirituelle plus satisfaisante pour tous » (Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle – article 3).

  • Concevoir les droits culturels comme partie intégrante des droits de l'Homme. La liberté artistique et culturelle des individus et des groupes est une condition essentielle à la démocratie. C'est un droit d'accès de chacun aux ressources nécessaires à son développement personnel et social, mais aussi un devoir d'échange et de compréhension avec les autres.

  • Tout mettre en œuvre pour développer la création et des pratiques artistiques car elles peuvent participer pleinement à la construction de l'être humain(...) et il s'agit de défendre les différentes formes d'expressions et de représentation artistiques et culturelles face aux risques d'homogénéisation, de concentration ou de repli identitaire liés à la mondialisation.

  • Combattre une institutionnalisation démesurée et la prédominance excessive du marché comme uniques décideurs de l'attribution des ressources dédiées à l'art et à la culture.

  • Exiger la réorientation fondamentale des politiques publiques et des financements des divers partenaires institutionnels vers des dispositifs adaptés aux réalités des structures artistiques et culturelles d'initiatives indépendantes car, contribuer au développement des structures d'initiative indépendante et leur accorder une égalité d'écoute et de droit, c'est garantir la variété des propositions et des échanges artistiques.

  • Promouvoir l’existence d’un tiers secteur issu de l’Economie Solidaire développant des projets alternatifs tant aux modèles de la sphère du « privé lucratif » qu’aux modèles de la « culture administrée » dominée par le seul paradigme de « l’excellence artistique »

  • Promouvoir l'initiative privée à d'autres fins que lucratives.

  • Refuser tout type de hiérarchie entre les formes d'expressions artistique et culturelle et toute référence systématique à la notion « d'excellence artistique »

  • Défendre l'expérimentation artistique, en tant que maillon essentiel de la diversité culturelle.

  • Militer pour que la politique culturelle se fonde sur la notion de citoyen, plutôt que sur celle de public et que cette politique permette une égalité des droits sur l'ensemble du territoire.

  • S’inscrire dans une action territorialisée et de proximité (tendant à s’adresser à une population et non pas seulement à un public) prenant en compte les freins et obstacles à l’accès aux offres et aux pratiques artistiques et culturelles (qu’ils soient économiques, physiques ou symboliques).

  • Résister à la conception consumériste qui limite le citoyen à sa seule fonction de récepteur d'oeuvres artistiques produites par des professionnels

  • Favoriser la participation du plus grand nombre dans l'expression, la production et la valorisation des processus artistiques.

  • Reconnaître la portée artistique, culturelle et sociales des pratiques au-delà de leur simple catégorisation en « pratique amateur » ou « pratique professionnelle ».

  • Favoriser les mixités et interactions sociales et générationnelles en s’appuyant sur le terreau fertile des musiques actuelles, champ artistique dit « populaire » pratiqué (musicien), apprécié (mélomane) ou permettant l’implication (organisateur, encadrant…).

  • Considérer que le profit ne peut être la seule finalité de l'activité économique (…) L'action dans les domaines environnemental, social, politique, artistique et culturel ne peut être subordonnée à l'intérêt financier.

  • Reconnaître que l'actuelle hégémonie des principes exarcerbés de concurrence et de compétitivité conduit à un appauvrissement global de la nature et de la condition humaines. Un autre mode de développement et de production de la richesse est possible.

LES PRINCIPES D'ACTION

Le Réseau Pince Oreilles en tant que personne morale rassemblant ses adhérents dans une volonté de coopération et d’action collective s’engage notamment à :

  • Soutenir et être force d’appui des projets de développement des adhérents dans la pluralité de leur domaine d’activité (on peut citer notamment comme exemple d’activité : la diffusion, la répétition, l’accompagnement artistique, la formation, l’action culturelle…)

  • Se positionner comme personne collective, interlocuteur privilégié du secteur des Musiques Actuelles auprès des institutions départementales, régionales, et nationales afin de faire reconnaître leur légitimité artistique et leur utilité culturelle, éducative et sociale.

  • Agir dans une logique démocratique impliquant un principe de transparence et prenant en compte l’ensemble des positions émises par ses adhérents.

  • Participer à la reconnaissance du secteur des Musiques Actuelles et à sa structuration. Dans cette optique, l’implication dans des fédérations et autres réseaux (thématiques et/ou géographiques) constitue un principe d’action.

  • Agir selon un principe de non-subsidiarité (cela signifie que le réseau n’agit pas en tant qu’opérateur direct dans un champ d’action où l’un de ses membres développe un projet), sauf cas spécifiques en concertation avec les adhérents concernés.

  • Soutenir la découverte, l’émergence, l’innovation artistique et donc une dynamique de renouvellement artistique.

  • Promouvoir, dynamiser, structurer, soutenir la scène départementale.

Pour permettre la réalisation de ses engagements les adhérents du Pince Oreilles s’engagent pour leur part à :

  • être acteur du réseau et à ne pas concevoir l’outil de travail qu’il constitue de façon passive ou consumériste.

  • mener leurs actions selon une attitude et une démarche professionnelle pour réunir les conditions requises à une bonne qualité d’accueil du public et de travail pour les équipes animant ses lieux et les artistes s’y produisant : conditions logistiques et techniques satisfaisantes en termes de sécurité, d’hygiène, de confort et de fonctionnalité (cette démarche concerne l’ensemble des structures qu’elles soient professionnelles ou amateurs -au sens socio-économique des personnes qui ne tirent pas l’essentiel de leur revenu de cette activité-). Agir en conscience par l’engagement de sa responsabilité d’employeur et d’organisateur

  • Respecter le principe de réciprocité : un adhérent ne peut pas profiter des ressources qu’offre le réseau sans contribuer à faire fonctionner et évoluer ces ressources. A ce titre, chaque membre du Pince Oreilles s’engage à la transparence sur son projet et à fournir les éléments demandés lors de son adhésion et du renouvellement de celle-ci (à minima, il s’agira du rapport d’activité et financier de l’année N-1 et du projet et budget prévisionnel de l’année N).

  • Chercher la complémentarité entre eux de façon à faciliter la synergie des projets sur un territoire.

  • Souscrire à un principe d'entraide et de solidarité entre eux.

1 UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture

Jukebox 77 Connexion
  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Metal
  • Autres
  • Fleur de bitumeChristine Audat
  • La ganjaLes Chamanes de l'espace
  • Gregory Le secret du sac poubelleLe retour des Dieux
  • Pourquoi Pas (suite)Orbe
  • Soul with a capital SFUNKIT
  • Far WestC KOI L'R
  • Empire of CloudsAnicide
  • Encore! - Let it up (Ritalz remix)Ritalz
  • No Peace For The WickedPush To Eleven
  • Un peu volageLopez23
  • Trip to no Reason CityThe Nextfloor
  • L'EAU VIVEAirs de Mon Temps
  • Et quand tu t'assassinesDagara
  • le chant de gaïaPakom Les Zotres
  • Mister ADoppelganger
  • In MemoriamTOXIC LILY
  • Sangue Do MarTOUCAS Trio Vasco
  • NovembrePhilippe Champagne
  • Already DownSyd Kult
  • ELECTROHOCLA NEBULEUSE D'HIMA
  • personneMehdy Vonti
  • Throw up it allSharks In A Fishbowl
  • La Tangentefredox
  • CoppeliaMaz Plant Out
  • Salut C'est Cool - Vous Êtes Des Pros (Vergo & Dhervahu remix)Vergo
  • PartirJohana
  • JACKYLes singes verts
  • Une evidenceKABO
  • The Raven's CryT.A.N.K
  • In my gardenWalker Family
  • DéceptionDavid BERNARD
  • Kaaba MoonlightIthak
  • CorpsChristine Audat
  • TILL THE DAWNGALLO
  • oiseau de passagePakom Les Zotres
  • IL SUFFIRAIT DE PRESQUE RIENAirs de Mon Temps
  • JMPPLTGIG MUSIC
  • MéfianceExod
  • Christine CannelleDouze
  • Candy GirlOrbe
  • Body Of SinBody of Sin
  • TrappedLENINA CROWNE
  • Projet KOProjekt T
  • Bright EyesDivine Pilot
  • Pueblo FantasmaA la Diabla
  • Arcadia (Ritalz remix)Ritalz
  • Dans la luneKABO
  • Grizzly Baby (acoustique)SINGE
  • All Tomorrow's Parties
  • Les chamanesLes Chamanes de l'espace
  • Love Kissing LadiesTommy Foster
  • Back to the lightSyd Kult
  • Train trainMerline and Merline
  • Broken BonesTelegraph
  • 25 yars later, Gods returnLe retour des Dieux
  • BougerLord & Mighty
  • He Walks AloneSPARKY IN THE CLOUDS
  • Souviens-toiLe Fil De L'Eau
  • Run With WolvesTelegraph
  • Elements of spacePunk Floyd Jr
  • Go BackJodie Coste
  • oesophage boogie cardiac bluesBBH 2015
  • Not for me
  • HyôrûG.Nova
  • GrooveOrion's Belt
  • SuperfunGlubax
  • Au gré de tes planètesBruno Karnel
  • Black Fades Into BlueSPARKY IN THE CLOUDS
  • The dreamerDAäRi
  • La croix d'AquariaEiliant
  • Touch the SkyBlast
  • Africa en AmericaA la Diabla
  • Little Wild ChildThe Verge
  • Ready Fi Di FyahJADAWEE I
  • Blooming DaysZeka
  • A WALKMélie Fraisse
  • Bithos et MollausGlubax
  • Unbound PleasureLyncelia
  • You Should BeBALTO PARRANDA
  • Ez3kiel - Zero Gravity (Vergo & Dhervahu remix)Vergo
  • Le poinçonneur des LilasGabi H.
  • Doc Gilles & Mister SoulLes singes verts
  • Paris ClandestinLe Fil De L'Eau
  • Ma Bretagne 2Lopez23
  • DiveMarjie
  • God Speed USAKA
  • Missive version acoustique
  • PardonneAyon
  • PoèmeOkessapar
  • Qui sont les vraisTracyLor
  • 2'84Kashin Class
  • Call me the breeze Groupe 66
  • SHOW ME MORELA NEBULEUSE D'HIMA
  • 5 - Fallen LifeNAKHT
  • Les vieilles biquesMickael du Faubourg
  • Double jeu Texvor
  • LA FINANCEWard Léonard
  • i'm gonna rock your worldgather no moss
  • Welcome to the MazeAnicide
  • Les portes du toujoursMIRA

À découvrir sur 77 Connexion