L'histoire du Pince Oreilles

1999-2007 : naissance et émergence.

L'union faisait déjà la force en 1999 et c'est ce principe d'action simple qui a servi de guide aux huit salles de concerts qui créent l'association Pince Oreilles cette année-là avec deux objectifs : une meilleure reconnaissance des musiques actuelles, notamment dans les politiques publiques de la culture (pour l'anecdote, le nom du réseau indiquait la volonté de pincer l'oreille des élus locaux…) et une meilleure structuration du secteur.

Très vite, le réseau se fait employeur (dispositif emplois-jeunes) et met en place une coordination de l'info-ressources pour les musiciens du département, des supports administratifs pour ses adhérents, des sessions de partage d'expériences et des actions mutualisées. Parmi celles-ci certaines perdurent (compilation annuelle pour promouvoir les groupes émergents, magazine trimestriel Le Transistor diffusé gratuitement sur l'ensemble du territoire à 6000 exemplaires) et d'autres se sont arrêtées depuis (festival annuel, exposition itinérante Le son des amplis retraçant 30 ans d'activisme musicale en Seine et Marne, etc.)

 

2007-2013 - Reconnaissance et consolidation.

Le réseau signe sa première convention tri-annuelle d'objectifs et de moyens avec le Conseil Général.

L'équipe salariée s'étoffe notamment via la création d'un pôle accompagnement-ressources. L'association réaffirme un choix fort de gouvernance : elle n'est composée que de personnes morales qui siègent toutes au Conseil d'Administration et ont donc le même poids dans les orientations de la structure, qui se définit avant tout comme un réseau pour et par ses adhérents.

Le nombre d'adhérents continue de croître (17 en 2007) et surtout se diversifie :

• en termes de structuration juridique : il est décidé d'ouvrir le réseau aux sociétés commerciales qui deviennent membres à part entière du CA au même titre que les associations ou les structures en régie publique.

• en termes de champ esthétique : des clubs de jazz ou des adhérents spécialisés dans des « niches » artistiques intègrent le Pince Oreilles.

• et surtout en termes d'activités : écoles de musique, médias associatifs (dont webtélé musicale), collectifs d'artistes, studio de mastering, etc. L'ensemble des acteurs de la filière se fédèrent rejoignant ainsi les membres fondateurs que sont les salles de concerts.

 

2013-2015. Un PTCE en germes ?

Avec 34 adhérents et la fin des dispositifs d'emplois-aidés, le Pince Oreilles atteint certaines limites dans sa gouvernance comme dans son modèle économique. C'est ce qui motive un DLA, un accompagnement par un cabinet spécialisé durant toute l'année 2013 pour actualiser son modèle de fonctionnement et définir un nouveau plan d'actions.

A l'issu de ce travail, de nouveaux statuts sont adoptés et le Pince Oreilles précise ses axes de développement en se positionnant autour d'une fonction-ressource au service d'une filière composée d'acteurs très diversifiés.

Le réseau ré-affirme par ailleurs sa mission territoriale (il ne s'agit pas seulement d'être au service de ses adhérents) à travers des campagnes d'intervention dans les politiques publiques comme lors des municipales de 2014 « Je vote + de musique dans ma ville ».

Cette mission territoriale trouve à se concrétiser par de nouvelles adhésions mais plus encore par une stratégie volontariste de développement de partenariats à l'échelle de la Seine et Marne, notamment avec d'autres réseaux. Six partenariats stratégiques s'élaborent ainsi (dont deux qui nous intéressent plus particulièrement et directement dans le cadre du PTCE) :

• avec BIB 77 : réseau des médiathèques du département

• avec la FDFR 77 : Fédération Départementale des Foyers Ruraux

• avec l'UDMJC 77 : Union Départementale des Maisons des Jeunes et de la Culture (rapprochement facilité par le fait que nous avons 8 adhérents communs et que nous partageons les mêmes locaux à Noisiel)

• avec Canal Coquelicot : télévision locale (accord de visibilité)

• avec Cultura : les deux magasins Seine-et-Marnais et celui situé dans le 94 mais limitrophe 77.

• avec l'UPEM : l'université dans son entier et avec des liens spécifiques concernant l'UFR L.A.C.T

 

Jukebox 77 Connexion
  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Metal
  • Autres
  • La PlumeBarricades
  • Empire of CloudsAnicide
  • PAWGLe retour des Dieux
  • Ca tourneContrejour
  • I ZombieNell
  • Reality BitesSAKA
  • Jenny BullySubPressure
  • Paris ClandestinLe Fil De L'Eau
  • New rock songgather no moss
  • Can't turn backSchoolyards
  • I'm Coming HomeManu et Les Bongos
  • Blind (2016)Lyncelia
  • Back to the lightSyd Kult
  • Disenchanted kidsLife Reports
  • NEENJAOedipe Throat
  • PermafrostCOHAAGEN
  • Call me the breeze Groupe 66
  • L'ombre d'un douteLe Fil De L'Eau
  • Close to YouNoona Bae
  • Doc Gilles & Mister SoulLes singes verts
  • Chaleur de la nuitLoic Thomas Gebert
  • Elle m'a dit NonHaïtchagal
  • When You SmokeChloé Breit
  • Legacy (Part One)Orbe
  • La croix d'Aquaria
  • CreedSlick 64
  • J'me batsAll My Team
  • Are you ready to lieAnicide
  • Dead ManTHE JONBORROWS
  • MurmureChristine Audat
  • Pain!There Must Be Treasure
  • No DoubtSeven Days
  • Know It AllHoaxAlys
  • Blooming DaysZeka
  • Pourquoi Pas (suite)Orbe
  • On my ownTHE LAST EMBRACE
  • Like sharks in a fishbowlSharks In A Fishbowl
  • Lève ta winchesterWalker Family
  • CHARLIE (live au NEW MORNING 31 01 16)PUSSY GRABBERS
  • Grizzly Baby (acoustique)SINGE
  • Les poètesLes Chamanes de l'espace
  • Encore! - Let it up (Ritalz remix)Ritalz
  • Back in timeRiviera Paradise
  • FouleMarie Menini
  • Fleur de bitumeChristine Audat
  • Josh RondellGlubax
  • 1 - InterludeNAKHT
  • Monallyson glado
  • LE GRAND CHAMBARDEMENTAirs de Mon Temps
  • what you gonna do ?Mojow
  • Down in the RiverTelegraph
  • Dien Bien PhùNAUSEA BOMB
  • TrappedLENINA CROWNE
  • Voir ce monde 2 0
  • Ne me dis pasAlix
  • lana pinal chanteur ali ndiaye hall diamano
  • La ganjaLes Chamanes de l'espace
  • Body Of SinBody of Sin
  • Time to ShineThe Foolproof Chameleons
  • Pieces of mindsubself
  • GhostLENINA CROWNE
  • See You ThroughNoise Above The Ocean
  • Little Wild ChildThe Verge
  • Would YouBBR (Beaucoup de Bruit pour Rien)
  • La famille kalachnikovDaCrooks
  • Mama EarthJADAWEE I
  • Heroin
  • RedemptionDan Starinsky
  • My Own GodSyd Kult
  • Arcadia (Ritalz remix)Ritalz
  • SaharaLes Loups Dans La Bergerie
  • A WALKMélie Fraisse
  • PRINCESSNURSEY'S PALACE
  • Mais j'y arriveraiRoyside
  • Le FrisbeeMatatix
  • Old my ToadNAUSEA BOMB
  • SkizopatikoNAUSEA BOMB
  • En PireThe Accident
  • Bad Girl
  • NOT U AGAINGALLO
  • What do you SayThe Nextfloor
  • StubbornSchoolyards
  • Encore une bière / Salue les copains - LiveDaniel Craig
  • FranceneZZ
  • Love Kissing LadiesTommy Foster
  • Faith (Live at Red Bull Studios Paris)The Earl Grey
  • La recetteSekel
  • Don't Think Twice It's All RightCrusty Combo
  • Un verre de toiJohana
  • Fucking bad daygather no moss
  • Rouge bohèmeZephyr
  • Viens (live acoustique)SINGE
  • Bad HoseWakan-Tanka
  • SuperfunGlubax
  • Let it goJUL ERADES
  • Une evidenceKABO
  • The TrampPenelope Gentlemen
  • 5 - Fallen LifeNAKHT
  • C'est étrange !KABO
  • BurqapoilNAUSEA BOMB

À découvrir sur 77 Connexion