La scène locale en Seine-et-Marne

Editer

Musique du monde , jazz Editer

TOUCAS Trio Vasco Editer

TOUCAS Trio Vasco
Album "Sangue Do Mar" obtient 4**** Jazz Magazine de septembre par Franck Bergerot
Le métissage des genres a permis la création d’un répertoire original et envoutant.
Thierry VAILLOT guitariste franco-espagnol, Amrat HUSSAIN ou Prabhu Édouard tabliste d’origine indienne, et l’accordéoniste et compositeur d’origine portugaise forment ce Trio. Ce ne sont pas des musiciens traditionnels mais de véritables « âmes de son » et des improvisateurs qui expriment en harmonie leurs différences culturelles. La richesse rythmique suscite des échanges percussifs fougueux et entraine naturellement le public.
Chacune des musiques exprime sa culture différemment. Des nuances afro, indiennes, ibériques, sud-américaines, les échanges vocaux et les percussions qui s’y ajoutent forment un mélange auditif rythmique, mélodique et magique. Toucas utilise le bol (des sons ou onomatopées par la bouche) également pratiqué par les percussionnistes d'une toute autre façon issue de ses origines indiennes. Chacun de ces artistes est imprégné d’une culture qui lui est propre c’est cette diversité qui donne l’harmonie et l’explosion des sons du
TOUCAS TRIO VASCO.
Editer

www.toucastriovasco.com

www.toucas-accordion.com

Facebook

Twitter

TOUCAS Crestiano Editer

Leader, Compositeur Editer

0674293280 Editer

c.toucas@wanadoo.fr Editer

Biographie de Crestiano Toucas
Au téléphone, quand on appelle Crestiano Toucas, près de Paris on se dit qu’il possède un drôle d’accent: pas vraiment parisien, ni tout à fait méditerranéen, ni tout à fait latin. C’est sans doute parce qu’il est issu d’une modeste famille portugaise immigrée dans le sud de la France ! Comme sa musique qui chante des accents de la péninsule ibérique jusqu’au Gange, Crestiano est un curieux explorateur.
C’est son grand père qui l’initie à l’accordéon tandis que son père lui raconte les histoires des grands navigateurs portugais et que sa mère lui demande d’accompagner ses fados à la cuisine.
«je jouais à tâtons avec mes deux oreilles,Toute la famille me demandait de jouer».C’est ainsi qu’à partir de 8 ans il commence à prendre des cours à Souillac.
A 15 ans il fout « l’accordéon ringard au placard » et commence le saxo à l’école de Brive la Gaillarde »...Finalement Crestiano s’ennuie sur cette unique anche, il revient donc à son premier instrument polyphonique qu’il décrit comme « un vrai orgue ambulant ».
Sans intégrer véritablement une école il choisit ses maîtres de jazz et de composition au gré de ses rencontres et se perfectionne.
Dès 1990 Il monte un « Quatuor à cordes » et enregistre bientôt avec Marc Olivier-Dupin l’album « Le Voyage et l’Exil ». Voilà un thème qui le poursuivra durant toute sa carrière.
Il est appelé par Branduardi pour lequel il joue dans toute l’Europe et connait aussi de belles aventures musicales en collaboration avec Frédéric Leibovitz : Une valse de Chopin adaptée, des commandes de composition pour la télévision et la publicité IBM, Thallys, Yves St Laurent. Fasciné par les rythmes et les percussions il accompagne et enregistre volontiers avec de nombreux artistes cubains, brésiliens, africains.
Mais Toucas souhaite de plus en plus ardemment se consacrer à ses propres projets. Son premier album «So what » est le live d’un Quartet jazz (guitare, basse, batterie)
En 2004 son disque Erranza fait le Top 20 des ventes jazz chez Harmonia Mundi
Un album dont la modernité est tramée de traditions rythmiques manouches et latines.
En 2006 c’est l’électro cette fois qui a inspiré l’artiste de « Accordion Project ».
Tout au long de son parcours Toucas explore jazz funk, afro jazz, électro, jazz fusion.
Qu’elles soient humaines, instrumentales, rythmiques ou stylistiques, les rencontres sont des leitmotivs pour Toucas. Dans cet esprit il entreprend des tournées et festivals au Pakistan à Karachi, aux USA, en Afrique Australe, en Océanie.
Parfois les projets se côtoient dans le temps et ne se ressemblent pas mais ce qui prévaut chez Toucas c’est la liberté d’esprit et la diversité.
Ainsi tandis qu’Il tourne en Suisse avec son très fou «Toucas Quartet », il enregistre d’autre part avec Thierry Vaillot pour le très balkanais «Trio Elbasan » ou encore compose un «Paris mon Amour» pour David séchan aux éditions Encore merci.
Depuis 2012 il tourne avec son « Toucas Trio Vasco » dont le premier album Fogo de Caravela est sorti en 2013. Cette année l’album «Sangue do Mar»poursuit le voyage de Toucas jusqu’aux confins du continent Indien. Il est accompagné de Thierry Vaillot à la guitare et de Amrat Hussain ou Prabhu Edouard aux tablas.
Cet album contient tous les ingrédients de la touche Toucas : Du voyage, de la liberté, de la modernité dans les sonorités latines et les rythmes fougueux.
Editer

3 Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Commentaires

Soyez le premier à commenter !

Vous devez vous connecter pour commenter. Identifiez-vous ou créer un compte

Aucun commentaire

News
30/10/2017

Sangue do Mar 4**** Jazz mag

« Sangue Do Mar» C’est l’album qu’attendent tous ceux qui ont aimé « Erranza ».
Avec le TOUCAS Trio Vasco, l’accordéoniste Crestiano Toucas revient dans les bacs pour nous entrainer dans un voyage musical atypique du Portugal jusqu’en Inde. Dans le sillage du navigateur Vasco De Gama, chaque escale est l’occasion d’une rencontre, Cap vert, Brésil, Afrique Australe et orientale. Le compositeur aime les défis et tend à créer des fusions inédites. Delà, Il choisit pour ce trio, un accordéon, une guitare, des percussions et tablas. Une instrumentation singulière qui suscite une musique métissée, allant du fado, au flamenco, aux ragas indiens, explorant les genres et les styles dans un langage multiple, inventif et souvent inclassable.
Les échanges improvisés de la musique du monde au jazz deviennent matières à revisiter les instruments et à explorer la voix avec des bols indiens, du beatbox ou l’imitation des clics de langue khoï Africaine. Des voix qui deviennent aussi les chants témoins de rencontres impromptues, des chemins de migrations et de ce qui fait le sel de l’humanité. Enfin, puisque tout est germination dans cet album la rythmique foisonne de polyrythmie ou d’arythmie : Dans « Cabral y Paco » la buléría cotoie la bossa nova, dans « Sangue Do Mar » le ternaire cotoie le binaire, et le titre « Bluewish » est une mélodie klezmer enlevée sur un blues syncopé.
L’accordéoniste portugais Crestiano Toucas, accompagné de ses musiciens, Thierry Vaillot originaire d’Espagne et deux percussionnistes indiens; Amrat Hussain et Prabhu Edouard, nous offre un métissage musical original et riche, mêlant traditions et modernité.
Ce voyage fera pétiller vos sens et vos neurones et vous laissera repus et heureux sur la cote des indes.
Concerts
Audio
Vidéo