La scène locale en Seine-et-Marne

Editer

pop-folk onirique Editer

G.Nova Editer

G.Nova vous invite à un voyage initiatique entre tradition et modernité.La musique de ce trio dévoile un monde singulier, aux atmosphères cinématographiques marquées par la culture japonaise. L'utilisation d'instruments traditionnels, comme le shamisen ou le tsuzumi, apporte une touche originale à leurs morceaux où se mêlent folk et rock progressif. Un univers poétique et fantastique à découvrir sur leur dernier EP "Misen - Kaerizaku." Editer

www.gnovamusic.com

gnova.bandcamp.com

Facebook

Twitter

François Diebolt Editer

Management - booking Editer

0611560582 Editer

kaptnfrakass@gmail.com Editer

Le projet prend forme au printemps 2006 à Marne la Vallée (77.) Il est initialement composé du guitariste Kasumi (GaïdjinN, Oxxo Xoox) et du percussionniste Kowasu qui
l'accompagne sur scène en mixant des projections vidéo en direct. Les premiers titres sont instrumentaux et reflètent des influences puisées dans les bandes-son symphoniques de films fantastiques et de jeux vidéos, ainsi que dans le rock et le metal progressif. Le projet est ainsi
baptisé "G.Nova" en référence à la créature du jeu vidéo Final Fantasy 7.

Un premier album, “L’Ecorce sensible,” est publié en 2009.
La violoniste du groupe Artesia est invitée sur le disque.
Elle complète la formation par la suite et prend le pseudonyme de Yume.

Après s'être fait connaître sur les scènes de la région parisienne aux côtés d'Antimatter, Les Fragments de la Nuit,
Munshy ou bien All Angels Gone, le groupe visite le Japon en 2009 et en ramène des instruments traditionnels.
Le goût pour les cultures orientales s'affirme et amène G.Nova à redéfinir les contours de son univers.

Au printemps 2013, les musiciens s'enferment en studio pour enregistrer le successeur de « L'Ecorce sensible. »
Celui-ci s'intitule "Misen."
"Misen," comme cette montagne qui domine l'île de Miyajima au Japon. C'est là que G.Nova a puisé l'inspiration de ce disque et de son morceau titre.

Misen évoque aussi le shamisen, luth traditionnel japonais à 3 cordes, qui fait son apparition sur ces nouvelles compositions et en concert.
Le groupe a ainsi enrichi son univers par une approche plus acoustique.

En 2013, le single « Misen san » vaut à G.nova de figurer sur la compilation Pépinière du réseau Pince Oreilles, valorisant les meilleurs talents émergeants du 77.
Un clip est réalisé par la suite.
L’EP « Misen » sort en février 2014 et est aujourd’hui disponible en ligne sur Bandcamp, Amazon, Itunes et
sur la plupart des plateformes connnectées.

En 2015, Misen EP est épuisé. Il ressort en février 2016 sous le titre "Misen - Kaerizaku." Remasterisé, il comporte un titre supplémentaire inédit enregistré en live suivi d'un nouveau clip par la même équipe. C'est la fin d'un chapitre.

Le trio travaille aujourd'hui sur la composition de son 2ème album. Vous les retrouverez bientôt sur scène pour présenter ces nouveaux titres dans un environnement visuel toujours plus fascinant.
Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Non renseigné Editer

Commentaires

Soyez le premier à commenter !

Vous devez vous connecter pour commenter. Identifiez-vous ou créer un compte

Aucun commentaire

News
Concerts
Audio
Vidéo